Centre d'Études pour le Financement du Développement Local

Société Fiduciaire d’appui au Développement Local (SOFADEL)

Objet du projet


  • Etre une société fiduciaire moderne et crédible au niveau national et sous régional offrant des services d'échange performants et de crédit entre membres (business-to-business, ou ou business-to-customer) et en quantité suffisante  dans les Communautés Economiquement Intégrées (CEIs), SOFADEL
  • Conforter cette vision par la fourniture de services de microcrédit à des membres (individus ou entreprises) pour leur compte et de financement aux municipalités constitutives des CEIs.
  • Etre un acteur majeur sur le marché financier national et sous régional en facilitant le financement des infrastructures dans les municipalités et les investissements en équipement et habitat des individus et des entreprises membres.

 

Localisation


Une Société mère à Dakar et des succursales dans les CEI qui sont des aires géographiques déterminées, des entités territoriales aux activités économiques largement complémentaires dans un espace pouvant jouir d’une certaine autonomie économique et ayant comme épicentre une grande ville.

 

Partenaires actuels et visés


  • La Banque Centrale;
  • Les Banques commerciales;
  • Les mutuelles d’épargne et de crédit;
  • L’Etat
  • Les PMEs et individus non bancarisés et financièrement exclus.

 

Présentation du projet


Le projet consiste en la création d’une institution fiduciaire qui a pour ambition d’introduire dans les CEI du Sénégal une monnaie complémentaire (un moyen d'échange, SEN). Il s’agira de créer le dispositif permettant aux membres d'acheter avec leur CFA une monnaie complémentaire (un moyen d'échange entre eux) et d’utiliser cette monnaie en des moyens scripturaux ou électroniques d'échange et de crédit. Chaque membres qui le désire pourra emprunter une quantité de monnaie complémentaire qui sera fonction du niveau de ses contributions nettes aux dépôts en monnaie officielle détenu par l'institution et du niveau des crédits en monnaie complémentaire à octroyer et décidé par l’institution fiduciaire pour le compte des membres. Chaque adhérent pourra également demander des FCFA en échange de la monnaie complémentaire au taux de change SEN/FCFA en vigueur à chaque fois qu’il aura besoin de faire des achats hors de la CEI ou en CFA tout court dans la CEI. -

 

Les frais en services d'échange et de transfert seront évalués pour être supportés par les membres mais en partie à partir du rendement sur investissement des FCFA gardés en réserves et résultant de l'achat de la monnaie complémentaire et investis en bons et obligations du trésor et autres investissements moins liquides tels des centres commerciaux pour le compte des membres. Les charges d’exploitation comme le personnel et les autres charges hors exploitation seront supportées par l’exploitation des sous activités prévues et de tout autre produit qui sera issu de l’exploitation.

 

Les principaux acteurs de l’économie locale (collectivités locales, opérateurs privés du monde des affaires, les entreprises, organisations de la société civile engagées dans des activités productives pour la génération de revenus, les banques commerciales, la Banque Centrale et l’Etat) seront concernés par le développement de la future société fiducaire.

 

Objectifs du projet


  • Implémenter la théorie monétaire de production par l’introduction d’une monnaie complémentaire et le financement du développement local compatible avec les valeurs d'autonomie, de liberté, et de responsabilité.
  • Mettre en place un dispositif de bancarisation et d'inclusion financière au service des individus, des entreprises et des municipalités membres au sein des CEI
  • Faciliter l’accès à l’emprunt aux municipalités pour les besoins en liquidité infra-annuels et la réalisation d’infrastructures structurantes au sein des CEI ciblées au Sénégal

 

Activités principales :


  • Favoriser le développement de micro dépôts de transactions (à vue) comme support pour faciliter l’emprunt et la bonne circulation monétaire par l’introduction d’une monnaie complémentaire et l’offre de services d'échange et de crédits mutuels directs performants;
  • Développer des services de microcrédit pour les individus ou entreprises membres qui acceptent d'acheter un moyen d'échange pour leur transactions intra-communautaires et pour leurs crédits mutuels directs par le biais d'une société fiduciaire qui les représente.
  • Faciliter l'accès au financement des individues, entreprises, et municipalités constitutives des différentes CEI.

 

Types de produits :


  • Services d'échange;
  • Crédit et microcrédit en une monnaie complémentaire (moyen d'échange);
  • Participation au financement des municipalités sur la base d’un cadrage macro économique, d’études de projets.
  • Un fonds Local d'Investissement Immobilier.